picture

Merci Grand-mère

secrets grand-mere

Secret grand-mère

Tous les trucs et secrets de grand-mère

remèdes de grand-mères

Remède grand-mère

Remède de médecine populaire.

Potions de grand-mères

Potion grand-mère

Tisanes ,hulies, pommades, frictions, boissons, bain etc...

plantes de grand-mères

Plante de grand-mère

Les vertues des plantes médecinales de grand-mère

adoucissant

 

 

plante grand-mère guimauves

L'eau de guimauve

La guimauve, encore appelée « mauve blanche », émolliente et calmante, déjà cultivée dans les jardins médiévaux, est une plante aux nombreuses vertus que les Anciens recommandaient.
Préparation grand-mère:
- Faire de la tisane de racine de guimauve (Altliaea officinalis) en la faisant bouillir dans l'eau environ 5 minutes.
- « L'odeur des fleurs est douce, la saveur mucilagineuse. La mauve arborée, passe-rose, rose alcée, rose trémière, rose d'outre-mer peut, au besoin, servir aux mêmes usages. » En mettre un peu dans les biberons des bébés. C'est un adoucissant pour les enfants et les personnes aux intestins fragiles. « Mais il faut faire attention, car la plante refroidit. » (Vercors)

 

 

 

 

L'huile de piantain

Dans l'Antiquité, l'huile d'olive alimentait la flamme des lampes, offrant lumière et chaleur. Présente dans les rituels chrétiens, elle symbolise la luminosité et la pureté.
Espèce nombreuse, on retient de préférence les plantains (de Plantago en latin planta : plante des pieds) : le grand plantain (Plantago major), le plantain moyen (Plantago media) et le plantain lancéolé (Plantago lanceolata), herbe à cinq côtes ou à cinq coutures (pour les nervures de la feuille).
Préparation grand-mère:
- Graisser des feuilles de plantain avec de l'huile d'olive. (Normandie)
- Il est calmant et adoucissant.
- Appliquer sur les hémorroïdes.

 

 

 

 

plante grand-mère tussilage

Le gargarisme de tussilage

Le tussilage pas-d'âne {Tussilago farfara) est une des premières espèces printanières. « Les hampes florales se terminent chacune par un seul capitule d'un beau jaune d'or. » Les feuilles qui apparaissant après la floraison ressemblent à l'empreinte d'un pied d'âne, ce qui lui a donné le nom de « pas-d'âne. » (E. Perrot et R. Paris)
Le capitule a des propriétés adoucissantes, légèrement antimicrobiennes.
Préparation grand-mère:
- Faire de la tisane de tussilage, transvaser dans un bol, ajouter une cuillère de miel, se gargariser.
- « Pour l'enrouement, faire des inhalations avec les feuilles. Pour le adoucissan et la sinusite. »

 

 

 

 

plante grand-mère tussilage

Le gargarisme de tussilage

Le tussilage pas-d'âne {Tussilago farfara) est une des premières espèces printanières. « Les hampes florales se terminent chacune par un seul capitule d'un beau jaune d'or. » Les feuilles qui apparaissant après la floraison ressemblent à l'empreinte d'un pied d'âne, ce qui lui a donné le nom de « pas-d'âne. » (E. Perrot et R. Paris)
Le capitule a des propriétés adoucissantes, légèrement antimicrobiennes.
Préparation grand-mère:
- Faire de la tisane de tussilage, transvaser dans un bol, ajouter une cuillère de miel, se gargariser.
- « Pour l'enrouement, faire des inhalations avec les feuilles. Pour le adoucissan et la sinusite. »

 

 

 

 

plante grand-mère bouillon blanc

Le gargarisme de bouillon blanc

Les feuilles de bouillon blanc {Verbascum thapsus), molène {Verbascum nignim) sont blanchâtres, alternes et épaisses.
Elles ont les mêmes propriétés émollientes, adoucissantes et pectorales que les fleurs jaunes.
Préparation grand-mère:
- Faire bouillir dans de l'eau de la feuille de bouillon blanc, filtrer, transvaser dans un bol, ajouter du miel et se gargariser avec. Faire bouillir la feuille de bouillon blanc dans du lait, poser sur les ganglions. (Lorraine, Normandie)
- Pour l'enrouement, les maux de dents et de gorge.

 

 

 

 

plante grand-mère soupes adoucissante

Les soupes adoucissantes

Préparation grand-mère:
Mettre des poireaux, des patates, quelques pousses d'orties récoltées au printemps, des pissenlits ou un groin d'âne (Hypochoreis radicata), des carottes, un peu de chou, quelques tomates (Lycopersicuni csculentuin) et, si possible, un petit morceau de courge ou de potiron (Cticurbita pepo) pour rendre la soupe douce. (Bresse)
- Assaisonner toutes les soupes à l'ail, ajouter des feuilles de bourrache (Borrago officinalis), de mauve (Malva sylvesiris) et de la laitue (Lactuca sativa). (Béarn)
- Adoucissante, calmante pour les intestins délicats