picture

Merci Grand-mère

secrets grand-mere

Secret grand-mère

Tous les trucs et secrets de grand-mère

remèdes de grand-mères

Remède grand-mère

Remède de médecine populaire.

Potions de grand-mères

Potion grand-mère

Tisanes ,hulies, pommades, frictions, boissons, bain etc...

plantes de grand-mères

Plante de grand-mère

Les vertues des plantes médecinales de grand-mère

antirhumatismale

 

 

plante grand-mère frène

Les sèves de frêne et de saule

L'écorce de saule blanc (Salix alba) détient des propriétés fébrifuges, antirhumatismales et anesthésiques locales. Le frêne (Fraxittus excelsior) est diurétique et utilisable comme antiarthritique.
Préparation grand-mère:
- Mettre dans le feu une bûche de frêne ou de saule de 20 cm environ. Quand ça brûle, appliquer la sève (brô) qui apparaît à la cassure. (Normandie)
- Pour les douleurs, les épanchements de synovie, maintenir si possible le genou au soleil.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Genévrier commun

Genévrier commun

Jeniperus communis ssp. Communis (cupressacées)
Les Germains connaissaient déjà le genévrier. Au Moyen Âge, on brûlait son bois pour repousser les mauvais sorts et on attribuait aux baies le pouvoir d'éloigner la peste. Ces dernières sont une drogue diurétique. Une utilisation prolongée est toutefois déconseillée en raison des risques de lésions rénales ; les baies utilisées comme condiment ne présentent aucun danger. L'huile essentielle extraite du bois est employée pour les frictions antirhumatismales Ne pas s'en servir lors d'affections rénales et pendant la grossesse.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Genévrier sabine

Genévrier sabine

Juniperus sabina (cupressacées)
H 1-1,20 m avr.-mai arbuste
Les extrémités de ses rameaux et de ses fruits contiennent une huile qui peut être mortelle Irritante pour la peau et les muqueuses, elle était considérée au Moyen Âge comme abortive. En médecine populaire, grand-mère utilisait la drogue comme remède contre les verrues, lors de dysfonctionnements menstruels, d’irritations vésicales et, en usage externe, comme antirhumatismal.

 

 

 

 

Le vin de camomille

La camomille romaine ou camomille double est une variété horticole de la camomille noble (Anthémis nobilis), camomille d'Anjou. Elle possède des fleurs blanches, très odorantes, la saveur amère et aromatique. La cueillette se fait dès le mois de juin jusqu'en septembre. Elle a des propriétés stimulantes et antispasmodiques, antirhumatismales sous forme d'huile.
Préparation grand-mère:
- Mettre à macérer 5 à 6 semaines dans 1 litre de vin blanc 10 têtes de camomille romaine, fraîches si possible, à défaut sèches (en vente en pharmacie), le zeste d'écorce de 2 oranges non traitées.
Filtrer et sucrer au goût après avoir détaillé le zeste.
- « La liquoristerie l'emploie dans les vermouths. » (E. Perrot et R. Paris)
- Comme apéritif et digestif.