picture

Merci Grand-mère

secrets grand-mere

Secret grand-mère

Tous les trucs et secrets de grand-mère

remèdes de grand-mères

Remède grand-mère

Remède de médecine populaire.

Potions de grand-mères

Potion grand-mère

Tisanes ,hulies, pommades, frictions, boissons, bain etc...

plantes de grand-mères

Plante de grand-mère

Les vertues des plantes médecinales de grand-mère

furoncle

 

 

plante grand-mère oignion

Le cataplasme d'oignons

Préparation grand-mère:
Faire cuire des oignons dans leur peau, dans la braise, sous la cendre ou au four dans un récipient fermé, les appliquer en cataplasmes. On peut ajouter 5 gouttes de teinture d'arnica (Arnica montana) en vente en pharmacie. (Béarn)
Prendre de préférence la variété « ceba » rouge (Allium cepa). « Les hommes guérissent souvent sans médecin mais non sans remède. » (Anjou, Pays niçois)
- En homéopathie, Arnica montana est préconisé pour les hémorragies, les ecchymoses, courbatures, fractures et les furoncles.
- Pour faire mûrir les abcès, les clous, les furoncles. Pour le mal de gorge.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Aspérule odorante

Aspérule odorante

Galium odoratum (rubiacées)
H15-30 cm mai-juin vivace
Dans un herbier irlandais du XVIIIème siècle, l'aspérule odorante est recommandée dans la guérison des furoncles et des abcès. La plante cueillie peu avant sa floraison contient une substance se transformant au séchage en cou-marine, dont l'odeur est caractéristique. En médecine officielle, cette herbe est utilisée lors d'affections veineuses : pour grand-mère, les applications sont plus larges : états d'Inquiétude, insomnies, troubles cardiaques, hémorroïdes Ne pas employer simultanément avec des médicaments régulant la circulation sanguine et pendant la grossesse.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Pâquerette

Pâquerette

Bellis perennis (composées)
H 5-15 cm janv.-nov. vivace
La pâquerette insignifiante est mentionnée dans tous les herbiers Importants, où elle est décrite comme « excellente » pour toutes sortes de maladies. Aujourd'hui, elle joue exclusivement un rôle en homéopathie pour soigner les contusions et les maladies cutanées. En médecine populaire, Grand-mère utilise volontiers les feuilles fraîches en salade printanière. Les amers les flavonoïdes et l'huile essentielle de la pâquerette stimulent le métabolisme L'usage externe en présence de pus, de furoncles et de maladies cutanées est également indiqué.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Trigonelle fenugrec

Trigonelle fenugrec

Trigonella foenum-groecum (papilionacées)
H10-50 cm avi.-juin, annuelle
Les papyrus égyptiens et les médecins arabes louaient déjà les graines de la trigonelle fenugrec. A l'époque de Charlemagne, la plante fut répandue au nord des Alpes. En usage interne, le fenugrec amer-aromatique est apéritif ; en usage externe en cataplasme, il lutte contre les furoncles. Les graines aideraient en outre, lors de catarrhes des voies respiratoires et de diabète.

 

 

 

 

Remede grand-mère avec Mélèze d'Europe

Mélèze d'europe

Larix decidua (pinacées)
H jusqu’à 35 m mars-juin arbre
Dans la thérapie des quintessences florales de Bach, « Larch » augmenterait l'amour-propre. En phytothérapie, on fait confiance à la térébenthine de mélèze, que l’on extrait de la résine des troncs. Elle est utilisée en usage externe sous forme de pommades, d'emplâtres et d’émulsions contre les rhumatismes, les névralgies et les furoncles