picture

Merci Grand-mère

secrets grand-mere

Secret grand-mère

Tous les trucs et secrets de grand-mère

remèdes de grand-mères

Remède grand-mère

Remède de médecine populaire.

Potions de grand-mères

Potion grand-mère

Tisanes ,hulies, pommades, frictions, boissons, bain etc...

plantes de grand-mères

Plante de grand-mère

Les vertues des plantes médecinales de grand-mère

ménopause

 

 

Remède grand-mère avec Agripaume cardiaque

Agripaume cardiaque

leonurus cardiaca (labiées)
H 30-100 cm juin-sept. vivace
Ses parties herbeuses contiennent des principes actifs très variés (amers, bétaïnes, flavonoïdes et autres). Elles peuvent être hypotensives, antispasmodiques et intensifier les contractions de l'utérus. Comme grand-mère et en médecine officielle, l’agripaume cardiaque est administrée pour lutter contre les troubles cardiaques, l'hyperthyroïdie et au moment de la ménopause.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Soja

Soja

Glycine max (papilionacées)
H 130-100 cm juili.-août annuelle
L'huile de soja n'est pas seulement un aliment, mais aussi un médicament. Dans certaines huiles et pommades, elle sert de porteur à d’autres substances. Comme aliment thérapeutique elle abaisse le taux de cholestérol. Elle renferme des composants semblables aux hormones utiles lors de la ménopause et a un effet prophylactique dans le traitement de l'ostéoporose, des maladies cardio-vasculaires et peut-être même du cancer.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Véronique officinale

Véronique officinale

Veronico officinalis (scrofulariacées)
H10-30 cm moi-août vivace
L'utilisation de la véronique officinale a connu son apogée au Moyen Âge. Les parties vertes sont uniquement utilisées comme remède grand-mère en cas de refroidissements, de troubles digestifs et de rhumatismes. L'infusion de véronique est par ailleurs diurétique et soulagerait les bouffées de chaleur de la ménopause, en gargarismes, elle calmerait les inflammations de la bouche et de la gorge. L'homéopathie administre les dilutions lors d'eczémas et de catarrhes des bronches.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Alchémille vert jaunâtre

Alchémille vert jaunâtre

Alchémille xanthochlora (rosacées)
H 10-70 cm mai-sept. vivace
Chez les Germains, celle plante était dédiée à la déesse Frigga. Elle était utilisée pour traiter les troubles féminins, comme les règles douloureuses, la ménopause et les pertes blanches. En médecine populaire, elle était également connue comme remède grand-mère contre les catarrhes des muqueuses et les blessures cutanées.