picture

Merci Grand-mère

secrets grand-mere

Secret grand-mère

Tous les trucs et secrets de grand-mère

remèdes de grand-mères

Remède grand-mère

Remède de médecine populaire.

Potions de grand-mères

Potion grand-mère

Tisanes ,hulies, pommades, frictions, boissons, bain etc...

plantes de grand-mères

Plante de grand-mère

Les vertues des plantes médecinales de grand-mère

névralgie

 

 

plante grand-mère feuilles de mauves

Le cataplasme de feuilles de mauve

La mauve sauvage {Malva sylvestris) I grande mauve, fromage, et la mauve à feuilles rondes (Malva rotundifolia), petite mauve, herbe à fromage, sont les mauves des Anciens et de la pharmacopée officinale. Les enfants aiment à manger les fruits jeunes sous le nom d'un fromage. La mauve était un ancien légume et un médicament. On la cultivait en Grèce et en Italie comme plante potagère. Au Moyen Age, elle se devait d'être cultivée dans les jardins des simples. En externe, elle a une action antinévralgique et anti-inflammatoire.
Préparation grand-mère:
- Poser des feuilles de mauve fraîches ou sèches en cataplasmes chauds, le soir, si possible avant de s'endormir. (Vosges)
- « Le lendemain, on a perdu le souvenir de son mal. »
- Pour les névralgies accidentelles, les blessures et les plaies infectées, les maux de gorge.

 

 

 

 

La compresse à la feuille de lierre

Le lierre (Hederá hélix) est aussi appelé bourreau des arbres, lierre grimpant, lierru, lierre des poètes, lyarre noir.
Préparation grand-mère:
- Prendre une feuille de lierre, bien la laver, et l'appliquer du côté brillant sur les inflammations de la peau. (Normandie)
- « Sous son influence, on voit dans les rhumatismes, les névrites et les névralgies atténuer la douleur qui, si elle n'est pas complètement supprimée, se montre plus sourde et moins lancinante. » (H. Leclerc)
- « Pour tirer le pus, quand c'est nettoyé, appliquer une feuille côté mat pour sécher le pus. »
- « Pendant la guerre, on faisait bouillir des branches de lierre grimpant avec du suif de bœuf et une grosse poignée de sel pendant 1 heure 30, couler en pains, puis découper pour faire un savon. »
- Antiseptique et antinévralgique.

 

 

 

 

plante grand-mère millepertuis

L'huile de millepertuis

Prendre 250 g de fleurs sèches et incisées de millepertuis (Hypericum perforatum), 50 cl d'huile d'olive, 25 cl de vin blanc. (Bresse). Faire tremper les fleurs dans le vin blanc, faire bouillir au bain-marie jusqu'à évaporation du vin, passer sur un linge fin, verser dans l'huile. On obtient alors un beau rouge.
Préparation grand-mère:
- En homéopathie, Hypericum perforatum s'utilise pour les traumatismes du système nerveux, les névralgies et les névrites. Pour les ulcères et les crampes, prendre 1 cuillère à café quatre fois par jour (toutes les préparations du millepertuis peuvent entraîner des coups de soleil).
- En usage externe, pour adoucir les brûlures.

 

 

 

 

plante grand-mère chou

Le cataplasme de feuille de chou

Préparation grand-mère:
Mettre la feuille de chou dans le four ou sur une bouilloire pour qu'elle soit chaude sans brûler, ramollir les feuilles au feu de sarment de vigne, écraser les côtes avec le fer à repasser chaud. (Béarn, Normandie, Péri-gord, Vercors)
« L'appliquer sur la douleur. S'il s'agit de la tête, mettre un bonnet et aller se coucher, puis la laisser toute la nuit. Poser des feuilles fraîches sur la tête dans les cas d'insolation, et en appliquer sur la coiffure pour se protéger du soleil. » « Déposer sur la plante des pieds avant de dormir, boire en même temps un demi-bol d'eau de chou vert, 4 ou 5 feuilles pour une casserole d'eau. »
- Pour la sinusite, les douleurs articulaires, les entorses, foulures et névralgies.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Laurier-rose des Alpes

Laurier-rose des alpes

Rhododendron ferrugineum (éricacées) H 30-120 cm mai-août arbuste
Aujourd'hui, on déconseille de boire l'infusion de ses feuilles, car on ne connaît pas tous leurs constituants. Dans les Alpes, grand-mère utilisait les feuilles contre les rhumatismes, la goutte.la migraine, voire l'hypertension. En dilution homéopathique, on administre les feuilles et les rameaux en cas de névralgies, de rhumatismes et d'inflammation des testicules.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Romarin

Romarin

Rosmarinus officinalis (labiées)
H 50-100 cm janv.-déc. sous-arbrisseau
On pourrait écrire un livre entier sur les domaines d'application du romarin L'huile essentielle favoriserait l'irrigation sanguine lors de rhumatismes et de névralgies, stimulerait la digestion et soulagerait les crampes et les ballonnements. Autrefois. on ajoutait le romarin comme porte-bonheur au bouquet de la mariée.
Ne pas utiliser pendant la grossesse.

 

 

 

 

Remede grand-mère avec Mélèze d'Europe

Mélèze d'europe

Larix decidua (pinacées)
H jusqu’à 35 m mars-juin arbre
Dans la thérapie des quintessences florales de Bach, « Larch » augmenterait l'amour-propre. En phytothérapie, on fait confiance à la térébenthine de mélèze, que l’on extrait de la résine des troncs. Elle est utilisée en usage externe sous forme de pommades, d'emplâtres et d’émulsions contre les rhumatismes, les névralgies et les furoncles

 

 

 

 

plante grand-mère bouillon

Le sirop de bouillon blanc

« Le sucre, saccharose, sel indien, sucre de betterave, sucre de canne, miel de roseau est connu des Chinois depuis la plus haute antiquité, mais il ne paraît avoir été signalé en Europe que vers les guerres d'Alexandre. D'abord considéré comme médicament, il ne fut délivré que chez les pharmaciens. On le vendait alors à l'once comme une substance rare. »
Préparation grand-mère:
- Faire un sirop en sucrant beaucoup une infusion de fleurs de bouillon blanc, le sucre blanc fait conserver plusieurs jours. (Morvan)
- En homéopathie, Verbascum thapsus est préconisé pour la toux, l'enrouement, la névralgie de la face, les douleurs d'otite et de gorge.
- En donner aux enfants le temps du rhume.