picture

Merci Grand-mère

secrets grand-mere

Secret grand-mère

Tous les trucs et secrets de grand-mère

remèdes de grand-mères

Remède grand-mère

Remède de médecine populaire.

Potions de grand-mères

Potion grand-mère

Tisanes ,hulies, pommades, frictions, boissons, bain etc...

plantes de grand-mères

Plante de grand-mère

Les vertues des plantes médecinales de grand-mère

purgatif

 

 

L'eau de racines de pissenlit-dent-de-lion

Faire bouillir dans une casserole une poignée de racines de pissenlit-dent-de-lion (Taraxacum dens Leottis) dans 1 litre d'eau. Après les avoir bien lavées, passer et maintenir dans une bouteille.
Astuces grand-mère:
- Pour les rhumatismes, prendre un verre le matin. (Dauphiné, Périgord)
- Pour les femmes, se purger au printemps et à l'automne, ajouter 30 g de sulfate de soude (en vente en pharmacie). (Béarn) Le dimanche, ne pas manger et rester au coin du feu, boire des tisanes de mauve (Malva sp.) ou de guimauve (Althaea officitialis), de menthe (Mentha sp.), de verveine odorante (Verbena citriodorata) ou de thé (Thea sinensis), selon les goûts.

 

 

 

 

plante grand-mère oseille

L'eau d'oseille

Mettre 8 à 10 feuilles d'oseille dans 2 litres d'eau salée, laisser cuire 15 minutes. A la fin, mettre une noix de beurre ou une cuillère de crème. (Morvan, Normandie)
- L'espèce sauvage d'oseille (Rumex acetosa), pain de coucou, oisille, Surette, vinnete, vinaigrette, est également employée ; elle est proche des différentes espèces hcticoles et accompagnait la prise purges.
- « Quand on se purge, prendre 1 bouillon, pour se laver le dedans, i ne pas manger ce jour-là. »
- Rafraîchissante, diurétique et légèrement laxative.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Bois gentil

Bois gentil

Daphne mezereum (daphnés ou thyméléacées) H 40-120 cm févr.-mai sous-arbrisseau
Le bras gentil est une plante vénéneuse qu’il ne faut en aucun cas cueillir. Autrefois, les guérisseurs utilisaient les baies et l’extrait d’écorce comme purgatif, mais également contre les pustules, les rhumatismes et la goutte, voire contre la coqueluche. Aujourd’hui, l’écorce fraîche des rameaux est administrée comme remède homéopathique pour les affections cutanées, les troubles digestifs et les rhumatismes.

 

 

 

 

Remede grand-mère avec Cyclamen d'Europe

Cyclamen d'europe

Cyclamen purpurascens (primulacées) H 5-15 cm juin-oct. vivace
Les tubercules du cyclamen d'Europe étaient utilisés comme purgatif, car ils provoquent des vomissements, des diarrhées, voire des paralysies et des crampes. En homéopathie, le tubercule frais est toujours utilisé pour lutter contre les maux de tête, les migraines et les troubles digestifs. Dans l’Antiquité, on y avait recours pour soigner les morsures de serpent, les maladies oculaires, la goutte et les maladies de la rate.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Gratiole officinale

Gratiole officinale

Grotiola officinalis (scrofulariacées)
H 20-40 cm avr.-oct. vivace
Ses parties aériennes contiennent un toxique puissant, il ne faut donc pas l'utiliser en automédication ! Les thérapeutes avertis utilisaient tout de même la plante comme purgatif. Elle guérirait par ailleurs la goutte et les troubles hépatiques. En usage externe, on appliquait des préparations de la plante séchée en cas de maladies cutanées.

 

 

 

 

plante de grand-mère diète

Le bouillon de légumes de la diète

Préparation grand-mère:
Mettre à bouillir dans 2 litres d'eau salée pendant 1 heure à feu doux 2 petits navets, 2 carottes moyennes, 1 à 3 poireaux selon la grosseur et la saison. Boire le liquide seul plusieurs fois par jour.
- « Ces bouillons sont préconisés soit pour remplacer ou mitiger la diète hydrique, soit pour la préparation des bouillies de farine des nourrissons. »
- Pour les vomissements, crises de foie, indigestions ou fièvre, mauvaise digestion ou pour redémarrer après les purges. (Dauphiné) Lorsque le malade commence à se rétablir, ajouter une pomme de terre, recommencer l'alimentation solide au dessert avec une pomme cuite. (Béarn, Normandie)

 

 

 

 

plante grand-mère herbes

Les soupes aux herbes

Préparation grand-mère:
Prendre 2 petites feuilles de chou frisé, 2 feuilles de persil, 4 feuilles de salade verte (laitue, scarole, mâche...), 2 poireaux, une petite poignée de pissenlit, des fanes (feuilles) de radis et quelques pommes de terre pour épaissir. Mettre à bouillir dans une grande casserole 2 à 3 litres d'eau salée, passer.
- Prendre 2 oignons, 3 carottes, 2 poireaux, une poignée de pourpier, du cerfeuil cultivé et du vivace , quelques feuilles de mâche. Mettre dans la soupe le rejeton à la pointe de la tige d'ortie et des épinards
- « Boire à la fin de l'hiver pour se purger le sang, se nettoyer du mauvais, se rafraîchir. »