picture

Merci Grand-mère

secrets grand-mere

Secret grand-mère

Tous les trucs et secrets de grand-mère

remèdes de grand-mères

Remède grand-mère

Remède de médecine populaire.

Potions de grand-mères

Potion grand-mère

Tisanes ,hulies, pommades, frictions, boissons, bain etc...

plantes de grand-mères

Plante de grand-mère

Les vertues des plantes médecinales de grand-mère

rafraîchissant

 

 

Les eaux d'orge

Faire bouillir quelques minutes 20 g de grains d'orge, dans un litre d'eau pendant 1 heure, passer, puis maintenir au frais. II existe plusieurs variétés d'orge (Hordeum vulgare), l'orge carré, l'orge à six rangs ou escourgeon.
- « Le grain débarrassé des glumelles de l'épillet donne l'orge mondé et décortiqué par les machines, "l'orge perlé" ». (E. Perrot et R. Paris) On l'utilise germé pour la fabrication du malt et de la bière. Il est très digestible à l'état de malt, dans les cas d'insuffisances digestives. Emollient, c'est aussi un antidiarrhéique.
- « Boisson rafraîchissante et diurétique. »

 

 

 

 

plante grand-mère oseille

L'eau d'oseille

Mettre 8 à 10 feuilles d'oseille dans 2 litres d'eau salée, laisser cuire 15 minutes. A la fin, mettre une noix de beurre ou une cuillère de crème. (Morvan, Normandie)
- L'espèce sauvage d'oseille (Rumex acetosa), pain de coucou, oisille, Surette, vinnete, vinaigrette, est également employée ; elle est proche des différentes espèces hcticoles et accompagnait la prise purges.
- « Quand on se purge, prendre 1 bouillon, pour se laver le dedans, i ne pas manger ce jour-là. »
- Rafraîchissante, diurétique et légèrement laxative.

 

 

 

 

plante grande-mère cassis

La liqueur de cassis

Le cassis (Ribes nigriïm), groseillier noir est « un groseillier qui a parfumé ses feuilles, fardé ses tiges et ses fleurs d'une légère couche de carmin et troqué ses perles de rubis contre des perles de jais ». (H. Leclerc)
Les fruits sont riches en vitamine C et P, et donc indiqués (comme l'airelle myrtille Vaccinium myrtiltus) dans la prévention des accidents de la fragilité capillaire, des troubles de la circulation veineuse.
Préparation grand-mère:
- Ecraser des fruits de cassis, les laisser macérer dans le vin, presser et passer, ajouter le sucre et un peu d'eau-de-vie, mélanger avec de l'eau, réserver en bouteille dans un endroit frais. (Morvan)
- « C'est rafraîchissant. »

 

 

 

 

La salade de brocolis

La salade de brocolis est essentiellement dépurative.
Préparation grand-mère:
Ramasser au printemps une poignée des nouvelles pousses de chou vert (Brassica olerácea), les faire cuire dans 2 ou 3 litres d'eau salée, les assaisonner tièdes ou refroidies à la vinaigrette. (Normandie)
- « La digestibilité du chou est, d'ailleurs, subordonnée à son mode de préparation grand-mère: : soumis à une cuisson insuffisante ou trop copieusement imprégnée de corps gras, il ne convient qu'aux tempéraments robustes, tandis que, soigneusement blanchi par une ébullition prolongée dans l'eau modérément salée et assaisonnée de beurre frais "à l'anglaise", il constitue un aliment dont on peut permettre l'usage aux estomacs les plus susceptibles. » (H. Leclerc)
- « Dépuratif pour se purger, se nettoyer le sang, rafraîchissante, légèrement laxative. »

 

 

 

 

La salade de porcelle enracinée

Préparation grand-mère:
Ramasser au printemps les feuilles de licliansoti avant les fleurs dans les champs, sur les talus ; les éplucher, les laver, les mettre en salade. (Morvan, Vercors)
- « La porcelle enracinée, crépis, grogniot, herbe à l'épervier, hypocrepis est commune. Ses fleurs et ses feuilles étaient jadis préconisées contre les maladies de poitrine et comme dépuratives. On consomme en salade les jeunes feuilles au printemps. »
- « Si tu veux te porter bien, dans ton estomac mets un jardin. » (Gascogne) « C'est très amer. »
- Dépurative au printemps. Pour se rafraîchir