picture

Merci Grand-mère

secrets grand-mere

Secret grand-mère

Tous les trucs et secrets de grand-mère

remèdes de grand-mères

Remède grand-mère

Remède de médecine populaire.

Potions de grand-mères

Potion grand-mère

Tisanes ,hulies, pommades, frictions, boissons, bain etc...

plantes de grand-mères

Plante de grand-mère

Les vertues des plantes médecinales de grand-mère

scorbut

 

 

Remède grand-mère avec Cranson officinal

Cranson officinal

Cochlearia officinalis (crucifères)
H 20-50 cm avr.-août bisannuelle à vivace
Grâce à sa teneur élevée en vitamine C, cette plante était appréciée des marins car elle constituait un bon remède contre le scorbut En médecine populaire grand-mère la considérait comme digestive et diurétique on la consommait en cas de manque d'appétit, de goutte, de rhumatismes et de troubles de l'estomac. Les feuilles écrasée servaient, en outre de cataplasme sur les abcès

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Cresson de fontaine

Cresson de fontaine

Hosturtium officinale (crucifères)
H 20-80 cm mai-oct. vivace
Los feuilles de cette herbe contiennent des essences de moutarde, de la vitamine C et des minéraux. Pour grand-mère, les feuilles fraîches sont très appréciées en salade ou en cure de printemps. Autrefois, on les employait également contre le scorbut. Le cresson de fontaine est apéritif et digestif, diurétique et antibiotique.
Il est régulièrement mentionné dans les herbiers du Moyen Age.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Épicéa commun

Épicéa commun

Picea abie (pinacées)
H jusqu’à 50 m avr.-juin arbre
Les extrémités de ses rameaux, ses aiguilles et leur huile sont utilisées en médecine les principes actifs sont antimicrobiens et favorisent l'expectoration des muqueuses en cas de refroidissements et de catarrhes des voies respiratoires. En usage externe, l'huile aide lors de troubles de la circulation sanguine, de rhumatismes et de névralgies. comme remède grand-mère, les jeunes extrémités des rameaux en décoction étaient utilisées comme remède contre le scorbut et la tuberculose. Ne pas utiliser en cas d'asthme et d'insuffisance cardiaque.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Criste marine

Criste marine

Crithmum maritimum (ombellifères)
H 40-60 cm juin-oct. vivace
Bien qu'elle ne soit plus utilisée de nos jours comme plante curative, la criste marine a longtemps été considérée par grand-mère comme un diurétique et un remède aux flatulences. Le phytothérapeute anglais John Gerard recommande cette plante en cas de calculs rénaux. Sa teneur élevée en vitamine C en faisait une plante appréciée des marins qui la consommaient pour lutter contre le scorbut.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Ficaire

Ficaire

Ranunculus ficaria (renonculacées)
H 5-20 cm mars-mai vivace
Ses jeunes feuilles riches en vitamine C étaient autrefois mangées en salade printanière pour lutter contre le scorbut. Son jus pressé frais était employé comme dépuratif. En revanche, la protoanémonine toxique irritante pour la peau s'accumule principalement dans les fleurs et les pousses. Un lavage éliminerait les impuretés cutanées.