picture

Merci Grand-mère

secrets grand-mere

Secret grand-mère

Tous les trucs et secrets de grand-mère

remèdes de grand-mères

Remède grand-mère

Remède de médecine populaire.

Potions de grand-mères

Potion grand-mère

Tisanes ,hulies, pommades, frictions, boissons, bain etc...

plantes de grand-mères

Plante de grand-mère

Les vertues des plantes médecinales de grand-mère

sédatif

 

 

plante grand-mère houblon

La boisson de houblon

Le houblon (Humulus lupulus) est une grande plante grimpante, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents,l'inflorescence a l'apparence d'un cône. Il sert à la fabrication de la bière, il donne l'arôme et l'amertume. Il est tonique, apéritif, mais il est aussi sédatif. (E. Perrot et R. Paris)- Faire sécher des cônes femelles de houblon, les mettre dans l'eau, ajouter du miel, ça fait fermenter. (Morvan)
- « Ma grand-mère faisait comme ça une boisson, on en prenait tous les jours. »

 

 

 

 

plante grand-mère fleur de oranger

L'eau sucrée à la fleur d'oranger

L'oranger à fruits doux (Cilrus aurantiiim L ), de l'ancien français pommier d'orenge, d'orange, pomme d'orange sert à la production des agrumes (E. Rolland)
Préparation grand-mère:
- Mettre dans un verre d'eau sucrée
I cuillère à café d'eau de fleur d'oranger.
II existe deux sortes d'orangers : l'oranger à fruits doux et l'oranger amer.
- Les fleurs de l'oranger amer ou bigaradier (Citrus aurantium L. var. amara) sont distillées pour obtenir l'essence destinée à la parfumerie et à l'eau de fleur d'oranger sédative. Les feuilles sont prises en infusion. Leurs vertus sont digestives et antispasmodiques. (E. Perrot et R. Paris)
- Le soir pour s'endormir, pour calmer les bébés, mettre quelques gouttes dans le biberon.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Valériane officinale

Valériane officinale

Valeriana officinalis (valérianacées) H 40-100 cm mai - août vivace
Les chats seraient attirés par l'odeur spécifique de ses racines en train de sécher. Au Moyen Âge, on pensait que la valériane repoussait les sortilèges, voire la peste et qu’elle permettait d'attirer un(e) partenaire, car elle était également aphrodisiaque À cette époque, l'utilisation comme sédatif n'était pas encore connue. La valériane n'a d'effet qu'entière et non en extraits purifiés.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Camomille romaini

Camomille romaini

Chamaemelum nobile (composées)
H 10-50 cm juin-oct. vivace
En Europe de l'Ouest et du Sud, cette espèce est nettement plus connue que la camomille allemande. Son utilisation est très similaire, car elle arrête les catarrhes et les crampes. Une infusion de capitules séchés est employée contre les problèmes digestifs, les ballonnements, les troubles de la menstruation, comme sédatif et pour laver les plaies.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Dracocéphale de Moldavie

Dracocéphale de moldavie

Dracocephalum moldavicum (labiées)
H 30-70 cm juill.-août annuelle
Le dracocéphale étant arrive en Europe au XVIème siècle, ni les auteurs d'herbiers de l'Antiquité ni ceux du Moyen Âge ne le connaissaient. Ses parties aériennes séchées servent aussi bien de condiment que comme plante médicinale. Elles sont digestives, sédatives et antispasmodiques.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Lavande officinale

Lavande officinale

Lovendula angustifolia ssp. angustifolia (labiées)
H 50-100 cm juin-sept. arbuste
La lavande embaume la campagne provençale ainsi que toutes les boutiques de souvenirs de la région. L’infusion est considérée comme sédative et apéritive ; elle soulagerait l'estomac, les intestins et les nerfs et favoriserait l'endormissement. C'est pourquoi on met des petits sachets de lavande près de son oreiller. L'huile purifiée est utilisée dans l'industrie cosmétique et comme friction contre les rhumatismes Elle peut également être versée dans l'eau du bain.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Houblon grimpant

Houblon grimpant

Humulus lupulus (cannnabinacées)
H 2-4 m juill.-sept. vivace
On cultive exclusivement les plantes femelles non fécondées, car elles sont les seules à déposer dans les cônes les amers recherchés pour l'aromatisation de la bière. En phytothérapie, le houblon est appliqué comme sédatif et hypnotique. En médecine populaire, l’infusion amère est utilisée par grand-mère comme apéritive et digestive. Depuis le Moyen Âge, on sait que le houblon réduit l'excitation sexuelle. Attention au risque d'irritation au contact avec la peau !