picture

Merci Grand-mère

secrets grand-mere

Secret grand-mère

Tous les trucs et secrets de grand-mère

remèdes de grand-mères

Remède grand-mère

Remède de médecine populaire.

Potions de grand-mères

Potion grand-mère

Tisanes ,hulies, pommades, frictions, boissons, bain etc...

plantes de grand-mères

Plante de grand-mère

Les vertues des plantes médecinales de grand-mère

vermifuge

 

 

plante grand-mère orge et fenouille

Orge, graine de fenouil et pomme

Le fenouil officinal est le fenouil doux (Foeniculum officinale) surtout cultivé en France et en Italie. Les fruits du fenouil doux sont très aromatiques, possèdent des qualités carminatives (pour les fermentations de l'intestin), toniques, diurétiques, vermifuges et galactogène (qui favorise la lactation). La pomme, fruit du pommier commun (Pirus malus), est laxative.
Préparation grand-mère:
- Ajouter à l'eau d'orge, une pomme coupée en morceaux, une petite poignée de graines de fenouil, faire bouillir, passer, et maintenir au frais.
- « Manger une pomme fait dormir. » (Champagne)
- En donner à boire aux enfants, en cas de constipation, et aux adultes aux intestins fragiles.

 

 

 

 

La liqueur de chartreuse

La tanaisie-chartreuse (Tanacetum balsamita), menthe-balsamite, menthe Notre-Dame, verveine, vinaigrier est une espèce très ancienne échappée des jardins des simples des abbayes du Moyen Age. Son odeur et sa saveur sont proches de celles des menthes. Elle a les qualités voisines des tanaisies : emménagogues, vermifuges et insecticides.
Préparation grand-mère:
- Mettre à tremper 2 à 3 semaines dans un bocal en verre une poignée de feuilles de chartreuse, recouvrir d'eau-de-vie, laisser macérer, filtrer et, après avoir sucré, faire un sirop. (Hautes-Alpes, Bresse, Normandie)
- « C'est très médicinal et très bon pour digérer. »

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Succise des prés

Succise des prés

Succisa protensis (dipsacacées)
H 15-80 cm juill.-oct. vivace
Sa racine ayant l'air d'avoir été grignotée- on y voyait autrefois l'œuvre du diable- est utilisée uniquement en homéopathie et remède grand-mère Elle était connue comme remède maison béchique lors d’enrouements, pour fluidifier les muqueuses, comme dépuratif et même comme vermifuge. Les cataplasmes soigneraient les ulcères et les contusions.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec If commun

If commun

Taxus baccata (taxacées)
H jusqu’à 15 m févr.-mai arbre
Les ifs étant rares et ayant une croissance lente, les peuplements denses correspondent souvent à des cultures très anciennes : les druides les plantaient en des lieux sacrés pour fabriquer des baguettes magiques à partir du bois d'if ; a proximité de châteaux, ce bois servait à fabriquer des arcs longs. Les chrétiens anglais plantaient cet arbre dans les cimetières. Malgré la toxicité mortelle de la plante, la médecine populaire , grand-mère l'employait comme vermifuge, en cas de faiblesse cardiaque et pour favoriser la menstruation

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Armoise commune

Armoise commune

Artemesia vulgaris (composées)
H 60-250 cm mai-nov. Vivace
On attribue de nombreux effets mythiques à l'armoise commune : les soldats romains en auraient rempli leurs sandales pour se protéger de la fatigue et un herbier gallois recommande aux femmes enceintes d'en attacher un bouquet à leur cuisse afin de faciliter l'accouchement. Ses parties vertes sont apéritives et digestives. Elles étaient autrefois utilisées comme vermifuges et comme condiment pour le rôtissage.