picture

Merci Grand-mère

secrets grand-mere

Secret grand-mère

Tous les trucs et secrets de grand-mère

remèdes de grand-mères

Remède grand-mère

Remède de médecine populaire.

Potions de grand-mères

Potion grand-mère

Tisanes ,hulies, pommades, frictions, boissons, bain etc...

plantes de grand-mères

Plante de grand-mère

Les vertues des plantes médecinales de grand-mère

verrue

 

 

plante grand-mère chélidoine

La compresse de chélidoine

La chélidoine (Clielidonium ma jus), éclaire, grande éclaire, herbe de l'hirondelle, herbe de Sainte-Claire, herbe aux verrues, fraîche¬ment coupée, laisse écouler un lait acre, véritable remède pour les verrues. Jadis, on le diluait dans l'eau pour soulager les maux d'yeux, d'où son nom.
Préparation grand-mère:
- Froisser une feuille de chélidoine, appliquer le lait jaune orangé sur les verrues, renouveler plusieurs fois la compresse.
- En homéopathie, Clielidonium majus est utilisé pour toutes les affections du foie, de l'asthme, les coliques hépathiques, la congestion pulmonaire. Elle est topique en externe, dépurative et active dans les troubles biliaires.
- Pour les verrues.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Herbe à la rosée

Herbe à la rosée

Drosera rotundifolia (droséracées)
Toutes les droséracées sont rares et protégées. Outre des flavonoïdes et des acides, les feuilles de l'herbe à la rosée contiennent des naphtoquinones (combinaisons aromatiques). Les médecines officielle, populaire et l'homéopathie la prescrivent contre les fortes toux spasmodiques. Grand-mère l'employait en usage externe contre les verrues, les oeils-de-perdrix et les taches de rousseur.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Ail cultivé

Ail cultivé

Allium sativa (liliacées)
H 20-70 cm juin-août vivace
Les enquêtes montrent que les personnes très âgées sont souvent des mangeuses d'ail. Si les comprimés à l'ail ne peuvent malheureusement pas garantir une longue vie, manger de l'ail régulièrement œuvre certainement pour le maintien en forme. Il est désinfectant et digestif ; il abaisse le taux de lipides dans le sang et prévient l'artériosclérose. Grand-mère applique les gousses d'ail également en usage externe contre les verrues, les callosités et les dartres.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Grande chélidoine

Grande chélidoine

Chelidonium mojus var. majus (papavéracées)
H 30-70 cm avr.-oct. vivace
La grande chélidoine compte parmi les plantes faiblement toxiques. Ses parties vertes renferment en effet différents alcaloïdes. Un récit de Pline relate une des utilisations de cette plante depuis l’antiquité. Il disait avoir vu les hirondelles (en grec chelidon) rendre la vue à leurs petits grâce à la sève de cette plante. En médecine populaire, Grand-mère utilise le latex frais pour brider les verrues. La médecine officielle prescrit des médicaments à base de chélidoine contre les affections hépatiques et biliaires.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Euphorbe petit cyprès

Euphorbe petit cyprès

Euphorbia cyparissias (euphorbiacées)
H 10-30 cm avr.-août vivace
Le latex toxique irrite la peau et les muqueuses et est peut-être cancérigène. Il ne doit en aucun cas entrer en contact avec les yeux et n'est pas approprié à l'automédication. Autrefois, on faisait macérer la racine dans du vinaigre et on l'utilisait comme remède maison contre la constipation et les maux de dents. Le latex frais était appliqué sur les verrues.