picture

Merci Grand-mère

secrets grand-mere

Secret grand-mère

Tous les trucs et secrets de grand-mère

remèdes de grand-mères

Remède grand-mère

Remède de médecine populaire.

Potions de grand-mères

Potion grand-mère

Tisanes ,hulies, pommades, frictions, boissons, bain etc...

plantes de grand-mères

Plante de grand-mère

Les vertues des plantes médecinales de grand-mère

yeux

 

 

plante grand-mère vigne

La compresse de pétales de rose et eau de vigne

En pharmacie, les roses rouges de Provins (Rosa \ gallica), aromatiques et astringentes sont employées \ en gargarismes et pour préparer le miel rosat.
Les roses pâles cent-feuilles (Rosa centifolia) sont officinales et employées pour la fabrication de l'eau distillée de rose, astringent léger et aromatique (E. Perrot et R. Paris).
Préparation grand-mère:
- Couper le bout d'un sarment de vigne, attacher une petite bouteille, recueillir la sève qui s'écoule, faire bouillir le tout avec des pétales de roses. (Bresse, Normandie, Ver-cors)
- « La vigne (Vitis vinifera), elle pleure toute la nuit. »
- Pour les yeux douloureux, larmoyants.

 

 

 

 

La compresse d'euphraise

L'euphraise officinale (Euphrasia officinalis), brise-lunettes, casse-lunettes, eufragia, eufrasina, herbe à l'ophtalmie, est une gracieuse petite plante des prés, des pâturages de montagnes. (E. Rolland)
Préparation grand-mère:
- Faire bouillir de l'euphraise, en faire des compresses, les renouveler jusqu'à soulagement. (Vercors)
- L'hydrolisat (solution dans l'eau bouillie) était un remède populaire utilisé dans les maladies des yeux.
En homéopathie, Euphrasia officinalis soulage blépharite et coryza.
- « C'était considéré comme poison ici. J'ai appris que c'était bon à un stage, ça pousse souvent à l'automne. C'est une dame de l'Est qui me l'a indiqué. »
- Pour les yeux rougis.

 

 

 

 

Remède grand-mère avec Séneçon cinéraire

Séneçon cinéraire

Senecio cineraria (composées)
H 20-80 cm mai-août vivace
Ses parties vertes renferment des alcaloïdes de pyrrolizidine toxiques pour le foie et ne sont donc plus utilisées. Autrefois, le jus de ses feuilles fraîches était utilisé comme remède grand-mère contre les affections oculaires la migraine et les troubles menstruels. Aujourd'hui, seule l'homéopathie l’emploie encore en début de cataracte et autres maladies des yeux.

 

 

 

 

plante grand-mère noyer

Le vin de noyer

La feuille de noyer (Juglans regia) est astringente, dépurative, amère.
Préparation grand-mère:
- Tremper 35 morceaux de feuilles de noyer, < 55 pierres de sucre dans 1 litre de vin et 50 cl d'eau-de-vie (alcool régional), passer
et mettre en bouteille. (Morvan)
- « Cette liqueur, que nos grand-mères conservaient précieusement dans l'armoire à linge toute parfumée de lavande, entre l'huile de millepertuis, pour les brûlures, et l'eau d'euphraise, pour les maux d'yeux, était tonique et stomachique. » (H. Leclerc)
- En homéopathie, Juglans regia est recommandée pour l'acné, les éruptions vésiculaires rouges avec démangeaisons. _^

 

 

 

 

Le vin de pêche

« Le pêcher (Aniygdalus persica) vient de persicarius en latin, ancien français -.péché ,pecheyra, pethi, pethié. » (E. Rolland)
Préparation grand-mère:
- Laisser macérer une quinzaine de jours dans 1 litre de vin rouge ou blanc 40 feuilles vertes de pêcher avec 10 à 15 morceaux de sucre. (Morvan, Normandie)
Cueillir entre le 15 juillet et le 15 août, mais ne pas prendre les feuilles jaunes.
- « Sainte Hildegarde tient en grande estime les feuilles de l'arbre qui tuent les vers de l'intestin, son écorce intérieure qui guérit les dermatoses, la gomme remarquablement efficace contre les maladies de la gorge et des yeux. » (H. Leclerc)
- Vin apéritif pour les personnes fatiguées. Pour se remonter.